Retables et boiseries

Le retable d'Entremont

Objet : retable du maître-autel en bois polychrome et doré (1685) classé MH
Localisation : église Notre-Dame de l'Assomption, Entremont, Haute Savoie (74)
Maître d’oeuvre : Commune de Entremont
Traitement : étude stratigraphique et conservation
Video : https://vimeo.com/293705310

Historique

Le retable en forme d’arc de triomphe est placé au-dessus du maître-autel sans être adossé à un mur et il semble séparer le chœur de la partie absidale de l’église abbatiale Notre Dame de l’Assomption. Une abbaye avait été en effet érigé à Entremont par les chanoines augustins venus d’Abondance au XIIe siècle. Le retable fut construit à la fin des travaux de rénovation du monastère à la fin du XVIIe siècle par l’abbé Marc-Antoine Graneri, issu d’une riche famille turinoise. La date de son achèvement est connue grâce à le cartouche de la partie sommitale qui porte la date 1685. 

L’abbé Graneri qui finança les travaux grâce à sa fortune personnelle, fit venir du Piémont deux architectes de Biella pour suivre les travaux. Ces architectes pourraient être les auteurs du dessin du retable dont la forme particulière s’inspire d’une œuvre qu’ils devaient avoir vu dans leur ville natale. Le retable du maître-autel de l’église Sainte Trinité à Biella, réalisé entre 1682 et 1684, est un grand ensemble en bois polychromé orné de nombreuses sculptures qui sépare le chœur de la partie absidale où siégeait la confrérie de la Sainte Trinité. La forme particulière de l’architecture avec ses colonnes torses rappelle la structure du ciborium central du retable d’Entremont qui pourrait avoir était réalisé par un atelier savoyard sur le dessin de l’un de ces architectes piémontais.

Le thème de l’arc de triomphe est rare à l’intérieur d’une église et généralement il appartient à la période de la Contre-Réforme. Deux exemples remarquables sont présents dans deux églises vénitiennes, celle de Santa-Maria-Formosa et celle de San-Francesco-della-Vigna. Le maître-autel de Santa-Maria-Formosa est en marbre de différentes couleurs et date de 1592. Le retable du couvent franciscain de San-Francesco-della-Vigna est par contre en bois polychromé et il sépare le chœur du fond de l’église réservé à la communauté religieuse. Ce retable de la fin XVIe siècle a des sculptures attribuées à Girolamo Campagna (1549-1626).


Video réalisée par la Fondation du Patrimoine et la Fondation Bettancourt Schueller :  https://vimeo.com/293705257

Intervention

Le retable a été restauré de nombreuses fois au cours des siècles et avant d’entreprendre une nouvelle intervention il était nécessaire de réaliser une étude de l’œuvre pour comprendre les modifications et connaitre la stratigraphie des couches picturales présentes. Au moins cinq restaurations ont pu être décrites et documentées avec un repeint complet des polychromies datant de la fin XVIIIe siècle. La couche picturale d’origine qui était bleu foncé et bleu clair a ainsi était couverte par les repeints en faux marbre qui sont toujours visibles. La dorure à la feuille a été également reprise plusieurs fois avec la pose de nouvelles dorures ou l’applications de bronzine en couche épaisse sur tous les reliefs de la partie basse.

L’intervention de conservation a eu principalement pour objectif de consolider et de nettoyer la couche picturale et la dorure dont l’état de conservation se caractérisait par un encrassement généralisé, par la perte d’adhérence des apprêts et par la perte de dorure par écaillement et usure.